Design Prospectif : Se projeter dans le futur, oui, mais pourquoi ?

Forts du succès de la 1ère édition des Rendez-vous du Faubourg en avril, nous avons organisé le 9 juillet dernier un nouvel événement pour parler cette fois de Design Prospectif !

Rappel de ce que sont les Rendez-vous du Faubourg :

Pour commencer, une présentation sur une thématique, format table ronde avec des invités mêlant académiques et représentants du monde de l’entreprise. Ensuite, un débat ouvert permettant à tous les participants de donner leurs opinions et de poser leurs questions aux speakers. Et enfin, un petit verre autour de plusieurs activités fun en lien avec la thématique. 

Pour cette édition, les participants ont eu droit à une immersion 270° dans un univers prospectif à horizon de 20 ans, WhatZeQuiz était de retour avec de nouvelles questions autour du Design prospectif (disponible en bas de cette page si vous souhaitez tester vos connaissances sur ce sujet), ils ont joué au présentateur J.T. de 2040 dans notre MédiaStudio, fait un tour dans Hyper-Reality, et enfin découvert Janvier notre jeu de Design Prospectif.

Table ronde autour de la thématique "Design Prospectif : Se projeter dans le futur, oui, mais pourquoi ?"

Retour sur la table ronde composée cette fois de :

  • Julien Devaureix, et ses 20 ans d’expérience dans la transformation numérique, il a lancé depuis 1 an et demi Sismique : Le podcast qui explore les futurs à partir de ce qui bouge,
  • Nicolas Pasquet : Directeur Général de Makin’Ov, Directeur du Mastère Spécialisé Innovation et Transformation de l’Ecole CentraleSupelec, et co-responsable du programme Imagine de Schoolab, s’intéressant aux questions du futur et des projections depuis sa thèse de doctorat portant sur la notion d’événements indicateurs de changement,

Tous trois ont essayé de répondre à la question : Se projeter dans le futur, oui, mais pourquoi ?

Futurologie, Design Prospectif, Prospective, tendances, … que se cache-t-il derrière tous ces termes ?

Il y a bien une différence entre tous ces mots. Tout d’abord en termes de temporalité. Alors que la futurologie consiste à faire des prédictions de l’avenir à des horizons extrêmement lointains, la prospective suppose une vision à moyen-long terme. A l’inverse les tendances portent sur le court terme et sont pour la plupart déjà observables au présent.

Ce que l’on a pu observer dans l’histoire des prédictions, notamment ces derniers temps, c’est que la plupart d‘entre elles se sont avérées être fausses. Si l’on y réfléchit un peu, les personnes que l’on écoute le plus, du fait de leur surmédiatisation, sont souvent des experts dans des domaines bien précis tels que l’économie, la technologie, ou encore la politique énergétique… En plus de leur grand intérêt à défendre une idée plutôt qu’une autre, ceux-ci, étant donné leur expertise, ont une vision restreinte des sujets qu’ils traitent, non pas tant sur les sujets en eux-mêmes, mais sur leurs interrelations avec d’autres sujets. De ce fait, ils passent souvent à côté de choses très importantes et peinent à voir loin.

Alors, faut-il pour autant arrêter de prédire le futur ? Non, bien sûr ! Notre monde nous l’impose. L’accélération du temps et la montée de la complexité de nos sociétés que nous pouvons observer aujourd’hui, nous poussent même, plus que jamais, à être proactifs. La démarche qu’offre la prospective s’y prête parfaitement. En tant que méthode « généraliste », prenant en compte le système dans sa totalité (multiplicité des acteurs, de situations, des possibles, des visions tant internes qu’externes, etc.), la prospective nous ouvre de nouveaux horizons de pensée.  Ces méthodologues sont à l’écoute de leur environnement et évitent des biais cognitifs dont nous sommes victimes lorsque nous regardons le monde que sous un seul angle. Ce sur quoi s’appuie le Design en fin de compte. Le Design non pas entendu comme du stylisme, de l’ergonomie, mais bien comme conception innovante, intelligente, équilibrée et complète des choses. Prospective et Design complémentaires ? Oui ! c’est le Design Prospectif !

Qu’est-ce donc que le design prospectif ? Si l’on se base sur ce que dit Michel Godet, un des plus grands prospectivistes en France, la prospective est une démarche qui permet d’agir au présent à la lumière des futurs possibles.  Pour décrire, notre méthode de design prospectif, nous remplaçons « futurs possibles » par « futurs souhaités ». Cette approche   s’inspire de la prospective, mais qui diffère d’elle de par son aspect volontariste. Nous pouvons créer notre futur. C’est une question de Vouloir. C’est aussi une question de conduite des événements à venir : mener les choses vers ce que l’on souhaite.

Arnaud Le Cat : « Nous ne savons pas ce qu’il adviendra, mais l’on peut faire en sorte qu’il advienne ce que l’on souhaite »

Pourquoi se projeter ?

Sans doute, l’inquiétude des organisations vis-à-vis du futur est-elle plus grande encore aujourd’hui qu’hier tant le changement devient la règle. Le monde est de plus en plus VUCA (Volatile, Incertain, Complexe et Ambigu). Les organisations doivent faire face à une complexité et un changement de la société et de l’économie si grandissants, qu’il est devenu quasi impossible de prédire l’avenir comme ce fût le cas 50-60 ans auparavant lorsqu’il était encore possible de planifier ses actions sur le long terme.  Face à cette réalité, et pour se donner la possibilité de se différencier de la concurrence, bon nombre d’entreprises se doivent d’inventer des modèles diamétralement opposés à ce qui a pu contribuer à leur succès. Mais puisqu’il est difficile de prédire son avenir, voire impossible, une seule possibilité s’offre à nous : imaginer notre avenir et l’orienter vers ce que l’on souhaite qu’il advienne.

           Nicolas Pasquet : « Nous vivons un maximum de potentialités. Et sachant que le futur est déjà là, il faut simplement essayer de l’activer pour se donner une chance de réussir »

Comment faire pour pratiquer le Design Prospectif ?
Deux ingrédients essentiels : Tout d’abord, donc, avoir une vision. Il est impératif que les organisations se dotent ou redécouvrent leur vision. Collins et Porras, dans leur ouvrage Built to last, considèrent que la vision est faite de deux composantes : premièrement, un premier bloc intangible et atemporel, dans lequel l’on retrouve d’une part les valeurs et la raison d’être de l’organisation. Deuxièmement, une part plus tangible et temporelle, où se situent les objectifs ambitieux de l’organisation (des objectifs challengeants mais réalistes pour partie), mais aussi une représentation imagée et écrite de ce à quoi ressemblera le futur annoncé une fois ces objectifs atteints. Objectifs ambitieux et narration permettent de mobiliser, ou remobiliser, ses collaborateurs, et leur donner la possibilité de trouver du sens dans leurs actions quotidiennes. Le récit est donc la clé de voûte pour que se réalisent les prédictions souhaitées. En quelque sorte, des prophéties auto-réalisatrices, telles que décrites par les sociologues Merton et Thomas dans la première moitié du 20ème siècle. Selon Merton, une prophétie autoréalisatrice est un énoncé qui modifie les comportements des individus de telle sorte que cet énoncé se réalise. Ce qui n’était qu’une possibilité parmi d’autres devient réalité. Le théorème de Thomas rend compte quant à lui du fait que les comportements des individus s’expliquent par leur perception de la réalité et non par la réalité elle-même. Plus loin encore, l’effet pygmalion nous instruit sur le fait que les comportements des individus, s’expliquent par leur perception de la réalité et non pas par la réalité elle-même.

La réalité étant construite, il est donc possible de faire advenir celle que nous souhaitons voir se réaliser. Le récit, par sa puissance d’évocation, constitue alors un moyen d’adhésion et d’engagement. Il est porteur d’espoir et de désir, permettant aux individus de libérer leurs forces, de s’investir et de se mobiliser autour d’un projet futur, et de surcroit aux organisations d’avancer vers leurs succès rêvés.

En conclusion, se projeter dans le futur, oui, mais pourquoi ? et bien pour que l’avenir soit conforme à ses souhaits, pour que les entreprises survivent, et pour qu’elles puissent se constituer un environnement que l’on souhaite pour leurs croissances, mais aussi pour la vie des personnes qui en dépendent.

Merci à nos intervenants, ainsi qu’à tous les participants des Rendez-vous du Faubourg. A bientôt pour la prochaine édition !

En attendant, n’hésitez pas à nous poser vos questions sur le Design Prospectif ou encore à venir en discuter avec nous autour d’un bon café.

Quelques images de ce 2ème Rendez-vous du Faubourg

Vous souhaitez savoir à quelle année vous arrivez à vous projeter ? Faites le quiz maintenant !

0%

Le Journal de Bridget Jones


Janvier c'est...

Correct! Wrong!

Janvier est un jeu de Design Prospectif que nous avons développé en partenariat avec Unqui Designers.

Matrix


Quand je fais du Design Prospectif, je me projette...

Correct! Wrong!

Chez Makin'Ov, nous considérons qu'il faut se projeter au minimum dans 10 ans, mais cela dépend de l'industrie et du contexte de la société. Une projection à moins de 10 n'est plus du Design Prospectif.

Le cercle des poètes disparus


Laquelle de ces propositions n'est pas une phase de la méthodologie Design Prospectif selon Makin'Ov ?

Correct! Wrong!

Selon Makin'Ov, la méthodologie Design Prospectif se déroule en six étapes... dont le prétotypage ne fait pas partie. Nous parlons de prétotypage dans des cycles d'innovations. C'est le moment de matérialiser un concept rapidement afin de démontrer sa valeur. Dans un cycle de Design Prospectif, le prétotypage est remplacé par du Design Fiction.

Bird Box


Avant de penser au futur, il est important de définir une vision...

Correct! Wrong!

La vision, nécessaire à toute organisation qui souhaite se projeter, doit pouvoir expliquer le passé et le présent de l'entreprise. Et guider ses choix pour le futur.

Demain ne meurt jamais


L'objectif du Design Prospectif est de concevoir un futur...

Correct! Wrong!

Le futur modélisé dans un cycle de Design Prospectif doit être désirable, souhaitable, et probable. Désirable et souhaitable, parce que le Design Prospectif nous permet de créer le futur que nous voulons. Ce futur est également probable, parce que nous nous projetons dans un futur qui peut arriver.

Da Vinci Code


Visionnaire, laquelle de ces inventions Léonard de Vinci avait-il anticipé ?

Correct! Wrong!

Leonard de Vinci, visionnaire parmi les visionnaires, avait dessiné les premiers parachutes -pyramidaux- en 1485 ! Le premier saut en parachute n'arrivera pas avant 1797.

Fenêtre sur cour


Durant la phase d'observation du Design Prospectif, on recherche des...

Correct! Wrong!

La recherche de signaux faibles est indispensable pour réussir son Design Prospectif ! En effet, ce sont les comportements marginaux qui, selon vous, deviendront majoritaires dans un futur possible.

Trois hommes et un couffin


Comment est né le jeu Janvier ?

Correct! Wrong!

Et oui, Makin'Ov, c'est pour le mot making-off !

Testez vos connaissances sur le Design Prospectif

Vous êtes restés coincés en - 2000... L'égypte antique

sphynx

Le mystère des pyramides, oui, mais le mystère du Design Prospectif, ce n'est pas encore ça...

Pour en apprendre plus sur le Design Prospectif, n'hésitez pas à aller voir notre Serious Game Janvier. Et vous pouvez même prendre rendez-vous pour avoir une démonstration gratuite !

Vous êtes restés coincés au Moyen-Âge...

chevalier

Super période de l'histoire, c'est sûr, mais... on essaie de se projeter dans le futur.

Pour en apprendre plus sur le Design Prospectif, n'hésitez pas à aller voir notre Serious Game Janvier. Et vous pouvez même prendre rendez-vous pour avoir une démonstration gratuite !

Vous êtes restés coincés en 1950

fifties

Ah ! Les fifties ! Le rock'n'roll ! On adore, mais... ce n'est pas tout à fait ça...

Pour en apprendre plus sur le Design Prospectif, n'hésitez pas à aller voir notre Serious Game Janvier. Et vous pouvez même prendre rendez-vous pour avoir une démonstration gratuite !

Vous vous projetez... Aujourd'hui...

réveil

Pas mal le score. Encore un petit effort et vous arriverez dans le futur. Là, vous êtes juste arrivés à aujourd'hui. C'est un peu court terme.

Pour en apprendre plus sur le Design Prospectif, n'hésitez pas à aller voir notre Serious Game Janvier. Et vous pouvez même prendre rendez-vous pour avoir une démonstration gratuite !

Wahou ! On est en 2030 !

2030

Super ! Vous avez réussi à vous projeter en 2030 ! Alors, ça vous donne des idées ?!

Pour en apprendre plus sur le Design Prospectif, n'hésitez pas à aller voir notre Serious Game Janvier. Et vous pouvez même prendre rendez-vous pour avoir une démonstration gratuite !

Wahou ! On est en 2040

2040

Incroyable ! Un score presque parfait ! Vous êtes arrivés en 2040 ! Alors, les voitures volantes, c'est pour tout de suite ?!

Pour en apprendre plus sur le Design Prospectif (et tenter d'obtenir un score parfait au prochain coup), n'hésitez pas à aller voir notre Serious Game Janvier. Et vous pouvez même prendre rendez-vous pour avoir une démonstration gratuite !

Score parfait, c'est le turfu !

turfu

Bravo ! Score parfait ! Tu voyages dans le temps pour être aussi calé ?

Vous n'en avez peut-être pas besoin, aux vues de votre score parfait, mais n'hésitez pas à aller voir notre Serious Game Janvier. Et vous pouvez même prendre rendez-vous pour avoir une démonstration gratuite !

Share your Results:

Un commentaire

  • Présente à l’évènement, j’ai adoré les interventions ! Très enrichissant. Je reviendrai avec plaisir. Continuez comme ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut